«

»

Imprimer ce Article

Les abeilles ont essaimé à Molineuf

La salle du Conseil municipal de Valencisse a été le théâtre d’un vernissage culturel, le vendredi 13 octobre en fin de journée.

Une très belle exposition sur les abeilles a fait l’objet de plusieurs interventions pédagogiques pendant près d’une heure et demi, en présence du maire Jean-Yves Guellier, du sénateur et vice-président du Conseil départemental, Jean-Marie Janssens, de plusieurs élus locaux, de Lucie Gatignon, la directrice de l’école de Molineuf et d’une trentaine de personnes dont plusieurs apiculteurs.

Florane Gru, responsable des expositions itinérantes prêtées par le Conseil départemental, a souligné l’importance de ces animations locales qui participent au développement culturel dans les territoires.

Florane a mis en exergue la symbolique de l’abeille dès la préhistoire. L’abeille est apparue il y a environ 100 millions d’années sur notre planète. « symbole d’immortalité et de résurrection dans l’antiquité. Dans la mythologie Egyptienne, Zeus et Dyonisos sont nourris au miel. Dans la mythologie Grecque, l’abeille représente la sagesse, la prévoyance. Mais l’abeille est aussi le symbole de la royauté, avec sa reine. »

Serge Nouzières, vétérinaire, élu de Valencisse et orfèvre en la matière, a tenu un discours passionnant et fort pédagogique. « L’abeille subit malheureusement un environnement de plus en plus agressif avec les maladies transmises par les échanges au niveau mondial. Il y a de plus en plus de croisements qui conditionnent des virus et des bactéries. Il faut noter également un sensible appauvrissement de l’écosystème. » Serge évoque le Varroa, véritable sérial killer, acarien parasite de l’abeille adulte, ainsi que des larves et des nymphes, lequel engendre des dégâts considérable parmi les colonies. Pesticides et insecticides sont aussi la cause d’une forte diminution de la population d’abeilles sur notre planète.

Des échanges nombreux entre l’assistance et les conférenciers ont été suivis avec grand intérêt par l’ensemble des convives.

En complément des 10 panneaux formateurs prêtés par le Conseil départemental, les apiculteurs Jean-Claude et Christian Fromet ont contribué grandement à la réussite de cette exposition, en constituant un apport local de très belle tenue. Ainsi, le public, les écoles et tous les amoureux des abeilles ont pu découvrir le temps de l’exposition, les toutes premières ruches créées par l’homme, en terre et en osier. Mais aussi la ruche de l’abbé Emile Warré (1867-1951) en 3 parties et la ruche standard en 2 parties de Charles Dadant (1817-1902),la plus utilisée aujourd’hui. Habits et matériels faisaient également partie de la panoplie du parfait apiculteur.

Et pour résumer l’importance cruciale de l’existence des abeilles, Albert Einstein a écrit « si l’abeille disparaissait de la surface du globe ,l’Homme n’aurait plus que 4 années à vivre ; plus d’abeilles, plus de pollinisation, plus d’herbe, plus d’animaux, plus d’hommes…. »

Print Friendly, PDF & Email

Lien Permanent pour cet article : http://molineuf.fr/les-abeilles-ont-essaime-a-molineuf/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *